Votre courrier

La Lettre du Président N°88

Écrit le .

Golf de Périgueux, le 10 mai 2021

Chers amis,

Beaucoup de choses à vous raconter !

 

Tout d’abord, je reviens sur le respect que l’on doit apporter au travail des jardiniers. Il n’est absolument pas normal que des joueurs n’aient pas la patience d’attendre que fairway et green soient dégagés pour frapper la balle ! C’est proprement inadmissible. Il existe des golfs où les joueurs sont prioritaires. Ce n’est pas le cas à Périgueux sinon, une demi-journée serait quasiment nécessaire, le vendredi en particulier, pour raser les fairways du 4 et du 5 ! Cependant nos jardiniers se rangent volontiers pour nous laisser le passage. En retour, ils demandent simplement que nous leur laissions terminer la ligne qu’ils ont entreprise sur les fairways. Lorsqu’ils tondent les greens ou les colliers de green, laissons-les finir la tonte jusqu’au replacement du drapeau. Méfiance sur nos certitudes de ne pas les atteindre et restons modestes sur la maîtrise de nos gestes. Parfois, une bonne entente peut reposer sur un signe des uns et des autres. Et pourquoi ne pas se fendre d’un geste amical et d’un merci en passant à leur hauteur ? Cela n’a jamais tué personne que je sache ! cela porte un nom : le respect !

Beaucoup de choses se perdent, semble-t-il ! Des cordelettes sont tendues devant le green pour éviter le passage et le stationnement des voiturettes mais aussi des chariots, ceci afin de protéger cette zone essentiellement dédiée au chipping voire au putting. Il est primordial de limiter au seul jeu les piétinements à cet endroit d’où l’obligation de contourner le green avec son chariot. Le pré-green et le collier sont des zones très fragiles au même titre que les greens et les départs sur lesquels on ne se balade pas avec son chariot.

En poursuivant sur les comportements, je reviens sur l’accident qui a eu lieu sur la voie verte. Sans vous en raconter tous les épisodes de ce feuilleton que vous avez goûté dans la presse, un suivi de cette clôture a été entrepris par les services du Grand Périgueux et, pour anticiper cette intervention, Dimitri a dépêché une équipe de jardiniers chargés de remonter les pans de grillage affaissés. Malgré ce qui se dit et ce qui s’écrit, nous ne sommes pas insensibles à la sécurité des pratiquants et des visiteurs. Il ressort que cette clôture présente maintenant une continuité depuis le départ du 3 jusqu’au green du 5. Cela signifie qu’il n’est absolument plus possible de passer du golf à la voie verte et vice versa. Traduit en langage golfique de premier degré, il est formellement interdit de franchir cette clôture pour aller récupérer une balle sur la voie verte, balle qui, règlementairement, se trouve hors limite. Et je sais que cela sera un crève-cœur de voir cet objet du désir reposant sur le bord du ruban goudronné, de ne pouvoir la reprendre avec soi et la serrer à nouveau sur sa poitrine ! Il va falloir que certains golfeurs se mettent dans l’idée que la récupération de balles le long de ces trous est définitivement interdite. Seule une dégradation volontaire de la clôture la permettrait. De tels agissements entraîneront inévitablement des sanctions. Je rappelle, pour clore le sujet, qu’une balle dont la trajectoire va, à l’évidence ou dans le doute, se terminer au-delà de la clôture doit s’accompagner d’un « Baaaaaaaalle » sensé prévenir le promeneur d’un danger aussi potentiel qu’imminent ! Rien n’empêche le coup d’œil préventif pour repérer les usagers de cette voie fréquentée et retarder son coup de fer ou son drive.

Toujours sur ce sujet décidément inépuisable au fil des années, rappelons l’interdiction des balles de practice sur le parcours ! Combien de golfeurs, tremblant au départ du 16, remplacent leur balle blanche, jaune, rose, logotée chérie par une balle de practice de compression moindre qu’il sera plus difficile d’envoyer sur le green : toujours cette sainte horreur de perdre une balle mais si la balle appartient au club, quelle importance ?

Afin de rappeler quelques règles élémentaires nous réfléchissons au lancement d’une opération étiquette pendant le mois de juin.

Ce même mois verra également le bouleversement d’habitudes dans la gestion du practice. Nous allons changer de méthode et les cartes que vous possédez actuellement ne seront plus utilisables MAIS je vous rassure, le solde de votre carte sera transféré sur le nouveau moyen mis à votre disposition jusqu’au 30 juin. Nous vous préviendrons assez tôt pour ce rendez-vous fixé au 2 juin.

Nous avons sollicité auprès de Madame la Maire, l’autorisation de réunir l’Assemblée Générale à la date du samedi 12 juin. Nous prévoyons une AG en plein air, le long du fairway du 18. Si la météo du jour ne se montre pas favorable, nous repousserons au samedi suivant. A saute-mouton et par dérogation, nous pouvons aller ainsi jusqu’au 30 juillet. En prévision, cochez cette date sur votre agenda. Dès que nous recevrons le feu vert municipal, nous enverrons la convocation officielle.

Ces derniers jours, vous avez remarqué Mathieu Laroche faisant des tours de greens avec une drôle de machine attelée au tracteur : il s’agissait du PlanetAir. L’usage des majuscules facilite la compréhension et les recherches sur les moteurs, ce n’est pas un truc en l’air. Justement, cet outil permet une aération des greens par des scarifications de 25 à 75 mm, immédiatement refermées par le passage de rouleaux. Les premiers effets du Drill & Fill et du PlanetAir rendent nos greens beaucoup plus jouables y compris sous la pluie.

Essayez de vous libérer le mardi 1er juin pour le

« Short Game Experience Cleveland »

qui comprend un cours sur le petit jeu de 2 heures avec un Pro et avec le représentant de la marque. La réservation est obligatoire. Le tarif est de 200€ la session et vous repartirez avec un wedge ou un putter Cleveland.

Si vous loupez cette date, Ping vous accueille pour un fitting le 3 juin avec inscription à l’accueil.

Vous attendez, nous attendons tous la date du 19 mai puis celle du 9 juin pour enfin nous retrouver en terrasse au 19. Vous êtes impatients, nous sommes impatients, Christophe et son équipe aussi ! Nous souhaitons qu’il réalise une bonne saison et que notre golf retrouve ses vraies valeurs d’accueil et de convivialité. Un conseil, pensez à réserver !

Avec cette réouverture et l’assouplissement dans l’organisation des compétitions, le jeudi 20 mai des seniors pourrait se transformer en shotgun avec repas à la clef si et seulement si les conditions météorologiques nous permettent de nous installer en terrasse ! La sortie à St Méard de Gurçon se complète petit à petit, il reste quelques places, renseignez-vous vite. A noter le 1er juin, la reprise du Trophée EDENAUTO par un scramble à Souillac. La Commission seniors se chargera d’une communication prochaine.

Au nom des organisateurs du Match-play, je lance un appel aux retardataires qui n’ont pas disputé toutes leurs rencontres !

Cette lette comprend, à mon goût, un trop grand nombre de caractères qu’il serait plus judicieux de reporter sur une publication interne. Les informations, les réponses à vos questions et l’actualité de notre club pourraient y être développées. Une idée à creuser !

En attendant, on ne relâche pas les précautions sanitaires, bon swing et à bientôt.

PL

FaLang translation system by Faboba